Les CEE, C2E, une malle au service des polueurs

  Dans le dossier : Actions
  Commentaires : Aucun


http://www.lemoniteur.fr/article/les-cee-en-baisse-d-energie-29055602
Laurent Duguet – MEI – Publié le 08/07/15 à 10h13

Un article sur la désaffection des CEE de la part des artisans.
Cet article propose quelques pistes d’explication, dont l’obligation contre productive d’être RGE.

Une autre cause n’a pas été évoquée, elle est sans doute importante:

Si constituer et gérer le dossier administratif coûte la moitié du gain espéré,
(voir plus de la moitié pour les petits chantiers,
plus la crise s’aggrave, et plus les chantiers sont petits statistiquement),
l’artisan très pragmatique aura tendance à s’en détourner.
De plus, il a constaté le manque de stabilité des dispositifs,
ce qui ne lui laisse pas le temps de prendre des habitudes efficaces.
Or l’artisan a horreur de se sentir inefficace, c’est dans son ADN…
Et c’est pour cet ADN que justement les clients font appel à lui.

Un autre point de vue serait celui de calculer le prix de la gestion
de cette redistribution financière des pollueurs vers les investisseurs Eco citoyens.
Je n’ai pas encore vu d’étude à ce sujet, les données sont sans doute secret d’état.
J’imagine que le résultat est catastrophique, le citoyen y perd plus qu’il y gagne!
Pourquoi faire compliqué, quand on peut faire simple?
Car c’est tout bénéfice pour les initiés, or c’est eux qui sont aux manettes.
Ils ne peuvent s’enrichir rapidement que au détriment de la majorité des autres.

 

Quelques exemples de CEE

un insert bois à 8000 euros HT posé 73 euros de CEE
une fenêtre 2×1.4×2.15 13 euros.

Même pas la peine d’ouvrir un dossier, cela coute plus cher que les apports des CEE.

Le procédé est trop complexe et l’obligation de passer par des sociétés (Geo PLC, Certynergy,….) en diminuant les sommes mises à la disposition des clients est trop déperditif en argent. Hé oui travailler chez Certynergy paie plus que d’être sur les chantiers!!!!!

 



Soyez le premier à écrire un commentaire

Votre retour d'information