Feebat l’eldorado de la qualité virtuelle!

  Dans le dossier : Témoignages
  Commentaires : 4


 » En effet, la formation FEEBAT en vue de l’obtention du RGE m’a coûté  :
- Module 5.2 : 700 € HT (2 jours)
– Module M1 : 440 € HT (2 jours)Soit 1140 € HT +  4 jours de rémunération du PDG (c’est à dire moi) pour aller faire cette formation. Je n’ai pas voulu envoyer quelqu’un d’autre car si par malchance celui-ci quitte l’entreprise, il faut recommencer toute la formation étant donné que les attestations de présence sont nominatives.

A ceci il faut ajouter des frais divers car la formation se déroulait à Toulouse et nous sommes sur Cahors, donc 2 nuits d’hôtel, petits déjeuners, déjeuners et trajets soit au total : 340 €.

Cela dit je peux affirmer que j’ai véritablement perdu 4 jours de mon temps car j’ai plus appris de choses à la formatrice qu’elle a pu m’en apprendre concernant mon métier, ce qui me semble assez normal au vu de mon expérience professionnelle.

Le QCM à la fin était hyper dur, je cite une ou deux questions en exemple :

1) Cochez les cases en rapport avec l’amélioration énergétique des bâtiments :
O –  Isolation des plafonds
O –  Isolation des murs extérieurs
O – Remplacement de la chaudière
O – Remplacement des fenêtres
O – Récupération des eaux pluviales

2) Est-il important de réduire les ponts thermiques d’un bâtiment pour en améliorer l’efficacité énergétique ?
O – Oui
O – Non

Tous les artisans qui participaient à la formation avec moi ont réussi le QCM. Bravo. Personne n’a coché la case « Récupération des eaux pluviales ». Ouf !

Bref, tous le monde suit cette formation FEEBAT mais chacun dans son métier n’apprend rien ou presque, ou bien celui qui apprend des choses c’est signe qu’il ne savait pas grand chose avant. Autrement dit une expérience professionnelle solide devrait largement suffire pour obtenir le RGE sans devoir perdre 4 jours à suivre une formation qui n’apporte rien du tout. Un installateur d’ouvertures qui ne sait pas les poser suivant le DTU en vigueur ne saura pas plus le faire après avoir suivi le module FEEBAT et c’est là où se trouve le scandale.
4 jours de formation x 400 000 entreprises = 1.6 millions de jours de formation pour un résultat nul car rien n’indique que les professionnels ayant suivi la formation ont amélioré leur compétences dans leur domaine respectif. Peut-être ont-ils appris des choses dans d’autres domaines que le leur, oui certes et à part avoir quelque peu enrichi leur culture personnelle, seuls les organismes de formation y trouvent largement leur compte financièrement.

D’ailleurs je suis convaincu que n’importe qui n’ayant aucune expérience professionnelle et qui écoute un minimum pendant la formation Feebat saura parfaitement remplir le QCM et obtenir son RGE. Sera t-il pour autant un bon professionnel ? Pour ma part je préfère confier mes travaux à un professionnel ayant une expérience de plusieurs années sans RGE qu’à un type qui n’y connaissait rien et qui suite à la formation FEEBAT se trouve en possession du label RGE.  »

 



Retour d'information

  Commentaires : 4


  1. Bonjour,

    Devant suivre très prochainement les 3 jours de formation pour le dispositif « RGE » Mention « Efficacité énergétique – travaux isolés » 4411, est-il possible d’obtenir:
    – des exemples de questionnaires complets de QCM?
    – une notice permettant de compléter le dossier, celle paraissant sur You Tube étant très globalisée.

    Remerciement et sincères salutations


  2. bonjour je suis actuellement en train de le passer et bien en 15 ans d activité c est le stage le plus nul et inutile que j ai pu faire du n importe quoi


  3. C’est vraiment une formation à la c.. qcm super dur qui concerne même pas mon métier.si vous êtes électricien chauffagiste vous le réussirez mais le reste des métiers non.
    De plus même le formateur avoue que c’est devenu super compliqué, et avoue ne même pas connaître certaines réponses au vu des questions et choix des réponses tordus.


  4. le rge est devenu un outil commercial a la vente de crédit d’impot
    et favorise le financement des syndicats du batiment par l’intermédiaire de formation bidons au coût exhorbitant sans intérêt professionnel
    le tout orchestré par des organismes qui font la pluie et le beau temps et qui ne manque pas d’insinuer que si vous n’êtes pas rge vous êtes un incapable

Votre retour d'information